Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

La Lettre N° 101

La Lettre N° 101

Le Billet

Et dire que l’on appelle notre époque « l’époque moderne ».

Internet, la 4G… n’empêchent en rien la barbarie, au contraire : violences, décapitations commises par Daech ou d’autres, attaques au couteau, ripostes aveugles.

À chaque jour son nouvel acte moyenâgeux avec la religion en toile de fond. Et dire qu’il y vingt ans un Juif extrémiste religieux a assassiné, celui qui portait un espoir de paix au Moyen-Orient.

Nous essayons de croire encore à deux pays, deux peuples. De toute façon seule la négociation trouvera une issue acceptable à cette guerre qui n’en porte pas le nom.

C’est comme pour les réfugiés ; d’où viendra la solution ? Le temps presse ! Tous ces morts pour rien !

Suzon Pikorki

ECLAIRAGE

Nos soixante-dix ans

Soixante-dix ans ce n’est pas rien ! Cela se fête ! Et cela se fêtera le samedi 21 novembre 2015 à 14 heures à la mairie du 10e arrondissement de Paris. Nous soufflerons les soixante-dix bougies de la création de la Commission Centrale de l’Enfance.

Nous vous espérons très nombreux

Qui dit fête à la CCE, dit chants, musique, rires et goûter de chez nous. Nous nous raconterons des histoires qui commenceront toutes, en hommage à Georges Perec, par :

- Je me souviens qu’à la CCE…

Nous serons accompagnés par la fanfare Klezmer d’Ile-de-France.

Le lancement

Cette fête marquera le lancement de notre grand projet appelé pour le moment :

- Il était une fois la CCE…

Nous voulons raconter, écrire, avec l’aide de témoins, de documents d’archives – notamment le fonds Diamant déposé au musée de la Résistance nationale de Champigny s/Marne – l’histoire des foyers, des colos, des patros, des groupes de jeunes.

En un mot l’histoire de la CCE.

Pour cela nous serons guidés par deux historiens émérites de l’Université :

Serge Bianchi* ancien de la CCE et Michel Dreyfus*.

Nous rajeunissons tous, il faut donc s’y mettre sans tarder. Heureusement, il nous reste quelques témoins du début de l’histoire et beaucoup des années suivantes !

Alors, allons-y.

Nous continuons !

* Serge Bianchi est professeur émérite en Histoire contemporaine à l’Université de Rennes 2. Il préside le Comité de recherches historiques sur les révolutions en Essonne, le Cercle littéraire et historique de Draveil, qui ont édité de nombreux ouvrages d’histoire locale. Ouvrages récents :

2014 Citoyenneté, République et démocratie en France de 1784 à 1899 – 2014 La Ligue des droits de l’Homme de l’affaire Dreyfus à la défaite de 1940 – Vient de paraître Les grèves de Draveil-Vigneux et Villeneuve-Saint-Georges…

* Michel Dreyfus est un historien spécialiste de l’histoire du mouvement ouvrier, notamment du syndicalisme et de la mutualité. Il est directeur de recherche au CNRS au Centre d’histoire sociale du XXᵉ siècle à l’Université Paris I. Depuis 1987 il a publié de nombreux ouvrages ; nous ne citerons que les derniers :

2006 Les Femmes et la mutualité, de la Révolution française à nos jours – 2009 L’Antisémitisme à gauche, histoire d’un paradoxe de 1830 à nos jours – 2009 Une vie criblée de balles – 2013 Financer les utopies, une histoire du Crédit coopératif 1893-2013…

La Lettre N° 101La Lettre N° 101

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article