Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

Simone Veil

Simone Veil, un destin français

Auschwitz Birkenau n° 78651

 

L’hebdomadaire Marianne a consacré à Simone Veil, au mois de mars, un hors-série retraçant son parcours politique et personnel. Guy Konopnicki a coordonné ce numéro spécial. Court florilège…

 

Simone Veil est avant tout une humaniste… Guy Konopnicki

- … Son héritage commence par la réalité d’une loi sur laquelle on ne reviendra pas, la loi Veil. […] Elle a aussi joué un rôle majeur pour le rapprochement vers l’égalité hommes femmes... s’est imposée en ministre, puis en présidente du Parlement européen. Elle reste aussi une grande figure de l’intégration des Juifs de France à la République, après George Mandel, Léon Blum, Pierre Mendès France. Première femme des figures politiques juives qui ont marqué l’histoire de la République.

Enfin, Simone Veil est la première présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah qui a témoigné, parlé, organisé le soutien au travail historique de mémoire dans sa fonction.

[…] S’il faut un mot pour résumer Simone Veil, c’est bien le mot dignité. 

 

Ce que nous lui devons… Jacques Julliard

- … Il y a dans le cursus honorum de Simone Veil quelque chose de cumulatif qui n’est pas la construction d’une carrière, mais l’assomption d’une figure : c’est la force de sa personnalité, au cours de ses fonctions successives, qui a donné à son image cette cohérence à la fois nationale et humaniste. […] C’est le privilège des grands serviteurs de la Nation que d’échapper à leur propre camp et d’exalter en chacun de nous ce qui le rapproche des autres. C’est une œuvre de paix et d’unité. Simone Veil ne nous tire ni vers la gauche ni vers la droite : elle nous tire vers le haut.

 

Rendez-vous manqué avec le centrisme… Jean-François Kahn

- … Simone Veil, femme de convergences, plus populaire sans doute à gauche qu’à droite, aurait été la Première ministre idéale d’une coalition regroupant l’aile moderniste du PS, les centristes réellement autonomes, les néo-gaullistes authentiques, ouverts, les libéraux de progrès. Mais, outre que nos institutions ne favorisent nullement de telles confluences, elle manquait trop d’orgueil, sinon d’ambition, pour s’en faire ouvertement la championne. […]

Ce n’est pas seulement le centrisme qui y perdit, c’est la France.

 

Nous vous aimons, madame… Jean d’Ormesson

Discours de réception à l’Académie française en 2010 :

- … Je m’interroge sur les sentiments que vous portent les Français. Vous avez été abreuvée d’insultes par une minorité et une large majorité voue une sorte de culte à l’icône que vous êtes devenue… La clé de votre popularité, il faut peut-être la chercher dans votre capacité à emporter l’adhésion des Français. […] Elle repose sur des principes que vous affirmez, envers et contre tous, sans jamais hausser le ton et qui finissent par convaincre. Disons-le sans affectation : au cœur de la vie politique, vous offrez une image républicaine et morale…

 

Synthèse Ch.G.


 

Simone Veil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article