Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

Communiqué de JCALL

Le réseau juif européen pour Israël, pour la paix et pour la solution à deux Etats

Une loi de régulation immorale, contraire aux valeurs du judaïsme et antidémocratique

 

La loi dite de régulation qui vient d’être votée par la Knesset légalise rétroactivement des constructions jusqu'alors illégales implantées sur des terres privées palestiniennes, et trace le cadre juridique de futures expropriations. Elle marque une rupture fondamentale en ce que – pour la première fois depuis l'annexion de Jérusalem – la majorité parlementaire israélienne légifère sur des territoires palestiniens, hors de ses frontières internationalement reconnues. En poursuivant dans cette voie, c'est vers la dissolution d'un État d’Israël juif et démocratique que s'acheminent les dirigeants israéliens.

La condamnation internationale a été unanime, y compris du côté des amis traditionnels, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, France, Suisse,Pays Bas ... et plus largement de l'Union européenne par la voix de Federica  Morgherini. Benjamin Nétanyahou n'en a sans doute  pas été surpris, lui qui était initialement opposé au vote de la Knesset, comme par ailleurs de nombreux experts juridiques et sécuritaires.

Vouloir pérenniser et légaliser l’occupation, c’est détruire la base même du projet sioniste originel : construire un État pour le peuple juif sur des fondements démocratiques et humanistes. Comme l'a indiqué le procureur général Avichai Mandelblit, le texte ne résistera probablement pas à l’examen constitutionnel de la Cour suprême, auprès de laquelle un recours a déjà été déposé par 2 ONG israéliennes et 17 municipalités palestiniennes.

JCall condamne l'adoption de ce texte et appelle les institutions et organisations juives européennes à se faire entendre, à l'instar des nombreuses associations juives américaines, lesquelles n'ont pas hésité à exprimer publiquement leurs plus extrêmes réserves face à une loi qui, si elle était définitivement adoptée, serait immorale, contraire aux valeurs du judaïsme et antidémocratique

Partager cet article

Repost 0