Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

Une histoire de ...ON

de Jean-Claude Grumberg

On est né et aussitôt On fut classé youtre, youpin, youvence, alors On a dû cacher son nez, changer son nom, coincer son zizi dans des langes, passer la ligne en fraude bardé de faux papiers de baptême identitaire, puis On a attendu que ça se tasse...

C’est drôle non ce que cette histoire de con aura pu préoccuper On tout le long, le long de sa vie de On...

Après On a été à l’école, comme les autres, appris à lire Les Pieds- Nickelés, à écrire, profession du père : déporté.

Puis On a quitté l’école et, très fier, On a appris le métier de tailleur. Mais On était pas doué, bien que fils et petit-fils de tailleurs, garantis clandestins sans papiers, disparus qui plus est, ratatinés, ratiboisés, quelque part ailleurs avec plein d’autres tailleurs pour hommes dames et enfants, On a jamais été foutu, malgré les lois héréditaires, de couper, ni de monter, ni de faire une belle poche passepoilée.

On était désespéré, à ce métier On ne pouvait se faire – faire et défaire c’est toujours travailler, mais c’est pas payé pareil.

Alors On a fait du théâtre, par hasard comme On a tout fait – pour fuir le métier de ses pères, tous tailleurs, apiéceurs, rapiéceurs...

D’abord On a appris à jouer, On s’est pris pour un acteur, On a eu la folie des grandeurs, seulement personne n’y a cru, alors On a eu beaucoup de temps libre, alors On a écrit des pièces, des courtes, des longues, et à la longue On a été joué.

Et On a eu du succès, On a pas bien supporté, On était très bien préparé à l’échec, le succès a pris On de court et puis peu à peu l’a aigri. On s’est senti perdu.

Alors pour retrouver ses père et mère On a écrit une pièce et On l’a jouée, On y était patron d’un atelier de confection, On a eu encore du succès, On a très mal supporté ça, On en est tombé malade alors On s’est soigné, pendant qu’On se soignait On a pas vu le temps passer, On a vieilli, tout a filé... On peut pas dire qu’on s’est beaucoup marré, mais On s’est pas trop fait chier non plus.

On a encore écrit, On a relu beaucoup, en fait On a très peu écrit, On a pas eu le temps, vraiment trop préoccupé, absorbé, obnubilé par cette histoire de On youtre, youpin, youvence, On est devenu, cahin-caha, un vieux garçon, apeuré et braillard écrivain français de son état...

On a écrit ça, contraint et forcé, comme On a écrit tout le reste : comme On a pu...

J.C.G.

Texte tiré de : Sorties de Théâtre, Actes Sud Papiers

Un grand merci à Jean-Claude pour l’envoi de ce texte…

À la rentrée, Les Amis de la CCE se feront un plaisir d’inviter Jean Caune auteur de :

Le théâtre de Jean-Claude Grumberg. Mise en pièces de la question juive, Éd. Le Bord de l’eau. L’auteur a voulu témoigner de l’importance éthique et esthétique du théâtre de JC.G.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emilie 26/06/2017 12:03

ON se sent tous concernés par ce texte où Jean Claude Grumberg trouve les mots justes pour parler de ce" mal à l'âme" . Merci à lui de l'avoir envoyé et à l'équipe de nous l'avoir transmis.