Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

COMMUNIQUE : A propos des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline.

Les vives protestations que se sont multipliées de toute part ces derniers jours contre la volonté de la maison Gallimard d'éditer des écrits antisémites de Céline , ont contraint cette dernière à publié le communiqué suivant:

La maison d’édition Gallimard a annoncé jeudi 11 janvier qu’elle suspendait son projet de publier les pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline. Antoine Gallimard, président des éditions, a justifié sa décision, « jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies » pour « envisager sereinement » ce projet.

Pour autant, suspension n'est pas retrait et annulation pure et simple de ce projet, nous publions donc le communiqué que nos amis de UAVJ (Une Autre Voix Juive) avaient écrit avant la décision de Gallimard, car des nombreux textes et déclarations de protestation émis contre cette infamie, celui de UAVJ nous a semblé être un des plus argumenté.

NON A la Publication des pamphlets antisémites de LF Céline !
Communiqué  d'Une Autre Voix Juive -- Paris le 8/01/18                            
A l’instar de nombres de nos compatriotes, d’historiens qualifiés, Une Autre Voix Juive s’indigne qu’une grande maison d’édition envisage de publier les pamphlets antisémites de Louis Ferdinand Céline. Une Autre Voix Juive est scandalisée que l’on puisse leur opposer la « liberté d’expression ».
Il s’agit encore moins d’une distinction à faire entre « l’homme et l’œuvre » ; ces textes ne constituent pas une « œuvre » et s’ils devaient être considérés comme complément au reste de la production de l’auteur, ce serait encore plus grave. Les vociférations antisémites que ces textes contiennent, au demeurant, hélas, connus et accessibles, tombent sous le coup de la loi .  C’est évidemment vrai dans le contexte actuel mais c’est vrai sans restriction. L’idée d’une grande maison d’édition de les publier a une signification qui dépasse de loin toute autre considération : c’est non seulement banaliser l’antisémitisme mais officialiser l’antisémitisme en tant que « positionnement » à l’égal d’autres. C’est indigne. La mémoire des morts dus au nazisme en serait souillée durablement ; au-delà, que vaudraient dès lors les protestations visant à combattre l’antisémitisme ? Comment condamner les expressions qui en font leur pierre de touche ?
Entre l’antisémitisme et le nazisme il existe un lien indestructible. On ne combat pas l’antisémitisme en le désolidarisant des crimes monstrueux auquel il a conduit.
Une Autre Voix Juive se joint et se joindra à toutes les expressions visant à interdire cette publication. Une Autre Voix Juive se félicite par ailleurs d’apprendre que selon certaines informations, la maison d’édition en question ait ajourné sine die son projet de publication. 
En se prononçant pour la publication, le premier ministre, quelles que soient ses précautions oratoires, vient d’enlever leur  sens aux commémorations des victimes juives de la période de la Collaboration dont Louis Ferdinand Céline fut un ardent propagandiste.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article