Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

La Lettre N0 113

La Lettre N0 113

LE BILLET

Le feuilleton 

En avril et mai 2017, j’ai assisté à trois commémorations différentes de l’insurrection du ghetto de Varsovie. Chacune était le fait d’une de nos associations juives amies.

 

M’étant dit que les héros du ghetto avaient su s’unir pour combattre ensemble, que la plupart d’entre eux étaient morts sans que quiconque se préoccupe de leur appartenance politique, nous devions pour leur rendre hommage, nous qui avions la chance de vivre dans la paix, nous unir à l’occasion du 75e anniversaire du soulèvement.

Courant décembre, je propose au nom de l’AACCE aux présidents des associations amies, de commémorer tous ensemble en 2018, ce 75e anniversaire. Fin janvier réponse favorable du Farband et de l’UJRE.

Le Centre Medem Arbeter Ring organise avec le CLEJ chaque année une cérémonie, à la Mairie du 10e en présence des élus. Il demande à me rencontrer. Quelques différences apparaissent dans la conception de l’événement à venir et nous nous mettons d’accord sur le déroulement de cette cérémonie, étant entendu que le Centre Medem est l’organisateur et que les autres associations sont co-invitantes.

Le CBL et le Farband acceptent ce canevas et l’UJRE manifeste son inquiétude. Après bien des consultations et discussions croisées, un accord est trouvé : nous serons ensemble le 19 avril à l’exception de la MCY. Celle-ci nous a écrit :

- […] La Maison de la culture yiddish – Bibliothèque Medem est statutairement une association apolitique et nous ne pouvons pas nous associer à une manifestation qui tant au vu du programme proposé que des organisations participantes revêt une connotation politique certaine.

Dommage.

Suzon Pikorki

__________________________________________________________________________

ÉCLAIRAGE

Notre Assemblée générale

Elle s’est tenue le 21 janvier dernier. Elle fut certes générale au sens juridique, mais pas autant que les uns et les autres nous l’aurions souhaité : les rangs des amis étaient quelque peu clairsemés. Ceci a été compensé par une discussion animée dans une ambiance chaleureuse, malgré la vivacité de certains propos.

Je voudrais tout d’abord insister sur le contenu de ces échanges, les rapports présentés par les responsables de notre Association figurant ci-après.

Deux points principaux ont été abordés :

- l’augmentation de nos tarifs d’adhésion et d’abonnement

- notre orientation politique telle que perçue au travers de La Lettre

Des tarifs inchangés depuis cinq ans

Les responsables de notre Association ont proposé en raison des pertes que nous avons enregistrées au cours des deux derniers exercices, d’augmenter le montant tant des adhésions que des abonnements.

Le déséquilibre de nos comptes s’explique par les raisons suivantes :

- La première est bien sûr, l’accroissement de nos charges et la diminution de nos recettes. En effet, nos dépenses ont été fortement impactées par l’augmentation de notre loyer et le ralentissement de nos activités, nos locaux ayant été indisponibles pour divers travaux.

- Cette cause que l’on peut qualifier d’arithmétique, est liée à l’affaiblissement de ce que j’appellerais l’intuitu associatis, c’est-à-dire un éloignement par rapport à notre Association, se traduisant par de fréquents oublis de paiement.

L’exposé de ces difficultés a abouti à un vote de l’Assemblée, allant au-delà des propositions formulées par le Conseil [cf. ci-après].

Notre orientation politique

Très clairement, quelques adhérents ont déploré notre droitisation, lisant même dans La Lettre, l’influence d’une autre association juive, plus importante que la nôtre.

Étant une des responsables de La Lettre, j’avoue que cette critique m’a étonnée. Certes, l’AACCE et son Comité de rédaction n’ont pas une pensée unanime ; nous disons souvent qu’elle va du rouge foncé au rose pâle. En revanche, les uns et les autres nous essayons de nous conformer aux orientations que nous avons définies il y quelques années de cela, et dont vous trouverez le rappel dans l’encadré ci-après.

Bien sûr un certain nombre d’entre nous ont eu ou ont encore un engagement communiste. Pour la plupart, l’utopie dont nous avions rêvé a échoué, nous en sommes orphelins. So what ? Nous ne pouvons que le constater et continuer à nous battre sur un certain nombre de principes.

Bien entendu nous accueillons volontiers dans la rubrique Libres Propos, les commentaires de ceux qui font l’effort d’en rédiger.

N’ayant pas vécu l’histoire de la CCE, connaissant mal la galaxie d’associations juives laïques qui nous entourent, j’ai du mal à comprendre la suspicion d’une association proche.

En tout état de cause, notre volonté et un certain nombre de nos prises de position nous situent clairement à gauche dans le monde juif.

Janina Cohen

 

Rappel des axes principaux de notre action 

 

- Identitaire notamment dans le champ de la transmission

- Mémoriel : l’héritage de la CCE et l’Histoire

- Politique : nous voulons proposer un judaïsme laïque et de gauche. Nous avons à cœur d’impulser une dimension politique en prise avec le monde. Nous avons la volonté de nous inscrire dans une éthique de gauche, humaniste 

- Culturel 

- Affectif et convivial 

Rapports et décisions de l’Assemblée générale du 21 janvier 2018

Notre réunion a été ouverte par Suzon Pikorki, présidente de l’AACCE.

Le rapport moral qu’elle a présenté a été axé autour des points suivants :

- Mode de fonctionnement et organisation

- Notre activité tout au long de 2017

- Nos orientations

Notre organisation 

Nous fonctionnons par délégations ; certains administrateurs sont responsables d’un ou plusieurs thèmes et des tâches qu’ils impliquent. Ils rapportent au Conseil d’Administration dont les réunions se tiennent une fois par mois.

Christiane Galili, une de nos deux vice-président(e)s, est notre représentante auprès de Yiddish sans Frontière dont elle assure également la vice-présidence. Par ailleurs Christiane se charge d’un grand nombre de missions : newsletters, rédaction, mise en forme d’articles, Facebook…

Michel Sztulzaft, notre deuxième vice-président, a de multiples casquettes. Il a notamment chez nous, la lourde charge de la Mémoire. Il alimente régulièrement, avec l’aide de Jojo Jeanmaire, notre blog, l’un de nos outils de communication. Et il est également responsable de la trésorerie de la Fédération Espace Mémoire du 14 qui regroupe les trois associations qui se partagent les locaux où nous sommes aujourd’hui.

Valérie Stenay est responsable des destinées du Rajel dont l’AACCE a été membre fondateur. Valérie et Suzon sont nos représentantes au Pourim Shpil à la création duquel nous avons également participé.

Monique Kreps est notre représentante auprès de MRJ-MOI, Mémoire des Résistants Juifs de MOI ; nous en sommes, avec l’UJRE, membre fondateur.

Jeannine Mugnier suit pour nous JCall.

Par ailleurs, Bernard Szobad veille toujours à nos finances et Janina Cohen est à la fois notre secrétaire générale et la directrice de publication de La lettre, publiée cinq fois par an.

Notre activité

Notre grand œuvre, c’est-à-dire le chantier engagé sur notre histoire Il était une fois la CCE se déroule avec deux historiens et une équipe ad hoc de notre Association.

L’achèvement en est prévu à mi 2019.

Nous avons eu des activités ponctuelles au 14 et hors les murs et aussi mis en place quelques activités régulières.

Les activités ponctuelles ont été diverses

Certaines axées avant tout sur la convivialité : être ensemble, manger…

Repas Entre les deux fêtes préparé par nos deux cheffes, Adèle et Renée ou encore Mouchoirs et vodka… nous avons suivi ensemble les résultats du premier tour des élections présidentielles.

Des conférences et rencontres :

Conférence extravagante de Pierre Cleitman, Henri Raczymow ou encore Jean Caune en présence de notre ami Jean-Claude Grumberg.

Nous sommes également sortis du 14 :

Les Yeux noirs, exposition de David Hockney, théâtre, film de notre ami Robert Bober, Vienne avant la nuit.

Deux activités régulières ont été mises en place :

Les toiles du 14 tous les deuxièmes mardis du mois, nous assurons la projection d’un film, sous la houlette de Charles Salmon Cohen et nous organisons à l’initiative de Christiane, une Librairie, c’est-à-dire une réunion d’auteurs venus dédicacer leurs œuvres.

Nos orientations

Comme par le passé, nous restons dans nos activités et notre communication sur le chemin de la judéité, de la mémoire, de la transmission, de la culture et de la convivialité.

Le rapport est adopté à l’unanimité des votants.

Le rapport financier est présenté par Bernard Szobad notre trésorier

Pour la deuxième année consécutive, l’exercice 2017 a enregistré une perte qui s’élève à 3 959 €. Elle est imputable à un accroissement de nos charges et à un recul de nos recettes, principalement des abonnements et des adhésions.

Ainsi, le déficit de La Lettre s’est creusé de plus de 1000 € par rapport à 2016, la charge du loyer s’étant accrue de plus de 4 000 €.

C’est pourquoi le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale une augmentation de nos tarifs, inchangés depuis cinq ans.

Nous proposons une adhésion individuelle et un abonnement à 70€ au lieu de 50€ précédemment et 85€ pour un couple. Pour l’étranger, l’abonnement de 30€ devrait être majoré de 20€ pour les frais d’expédition. En fait au départ, la proposition du Conseil était légèrement plus basse et c’est l’Assemblée qui a souhaité une mesure plus forte.

Le rapport financier est adopté à l’unanimité

La discussion qui a suivi ces rapports est évoquée ci-avant dans L’Éclairage, page2.

Élections au Conseil d’Administration

Étaient renouvelables et candidats :

Claudie Bassi, Janina Cohen, Christiane Galili, Serge Galili, Renée Herr, Monique Kreps, Jeannine Mugnier, Georges Jeanmaire

À ces candidatures s’est ajoutée celle de notre amie Sophie Guimelchain qui travaille avec nous nos présentations graphiques.

Nombre de votants présents : 25 ; nombre de procurations 4

Tous les candidats ont été élus à l’unanimité.

Une rapide réunion du Conseil d’Administration a suivi celle de l’Assemblée générale.

Elle a confirmé dans leurs fonctions les titulaires du Bureau.

Janina Cohen


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article