Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

L'ÉVÈNEMENT DE NOVEMBRE À NE PAS MANQUER

Notre séance des « Toiles du 14 » du mois de Novembre sera exceptionnelle à plus d’un titre.

Elle sera exceptionnelle, car elle se tiendra

 Le Mercredi 14 novembre 2018 à 14h30*

 14 rue de Paradis - Paris 10ème

(et non pas un Mardi comme habituellement) 

avec la projection du film « Chiens perdus sans collier »

de Jean Delannoy (1955).

Exceptionnelle encore, car elle sera suivie d’un débat sur le thème : « Où en est-on avec la justice des mineurs en 2018, pourquoi et comment est-on passé d’une justice qui devait protéger avant tout les mineurs à une justice axée prioritairement sur la répression ? »

Exceptionnelle enfin par la qualité de notre intervenant qui sera

Jean-Pierre Rosenczveig.

Magistrat honoraire, ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny (1992-2014), président du Bureau international des droits de l'enfants, auteur de nombreux ouvrages, il est souvent fait appel à son expertise dans les médias.
 

Alors pourquoi cette séance et ce thème le 14 novembre 2018 ?

2018 marque le 30ème anniversaire de la cessation d’activités de la CCE (Commission Centrale de l’enfance). Après les grandes rafles de 1942, des membres de «Solidarité» groupe de résistance de la MOI, fondent «la Commission de l’Enfance» pour sauver les enfants juifs de la déportation.

Si l’ordonnance du 2 février 1945 marque une nouvelle justice des enfants, 1945 c’est aussi la fin de la Shoah, comme on l’appellera plus tard, qui laisse en France après la guerre près de 5000 orphelins juifs mineurs ou enfants que leur famille ne peut accueillir, la CCE en accueillera pour sa part de 1945 à 1958, dans ses maisons d’enfants, entre 500 et 600.

L’appréciation que les anciens des foyers de la CCE portent sur l’action de cette dernière, est variable et dépend beaucoup du vécu de chacun. Que seraient-ils devenus sans la CCE ? Ils étaient tous orphelins, mineurs et traumatisés, mais aucun n’a basculé dans la « délinquance » fut-elle « petite ».

 

(*) ATTENTION 

Les portes seront ouvertes à 14H30 et la projection débutera à 15h00 très précises.

Compte tenu de la durée du film, le débat commencera à 16h45 pour un temps se situant entre 1h et 1h30 selon le nombre de participants et les questions posées.

Le nombre de places étant limitées, merci de vous inscrire par mail adela.nicolas@sfr.fr ou par tel. 06 12 47 46 70
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article