Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

À NE SURTOUT PAS MANQUER "LES TOILES DU 14"

le MARDI 14 MAI 2019 à 15h précises*
au 14 rue de Paradis, Paris 10ème
avec la projection du film

A propos de ce film

Nous sommes à Brooklyn. Les nineties viennent de naître. La rue est animée, grise, faite de bitume et de bruit. Nous sommes dans un magasin de cigares, épicentre de cette histoire qui démarre dans un nuage de fumée, Auggie derrière son comptoir vend son habituelle paire de boites de Schimmelpenninck (essayez de le prononcer 10 fois sans éternuer ) à son plus fidèle client : Paul Benjamin, écrivain de profession, portant la barbe et les lunettes, un éternel cigarillo calé entre les dents. Celui-ci nous débite alors un petit cours d'histoire sur le tabac avant que le titre du film ne s'affiche sur fond noir : « SMOKE » .

Le film est divisé en cinq chapitres distincts, chacun s'attardant sur un personnage bien précis ( Paul, Rachid, Ruby, Cyrus et Auggie), le tout formant un ensemble homogène, patchwork composé de destins qui se croisent et se décroisent, tels des bobines de fils de couleurs différentes servant à élaborer un unique vêtement.

La réalisation est sobre et simple, la puissance du film vient d'une part de sa narration et de son scénario, écrit par Paul Auster, d'une autre des acteurs qui campent à merveille leurs rôles respectifs : Harvey Keitel ( Taxi Driver, Reservoir Dogs ) en parfait vendeur de cigares magouilleur, l'oeil brillant, la malice débordant de son sourire, un perpétuel nuage de fumée flottant autour de lui, William Hurt (History of Violence ) en écrivain solitaire vivant reclus dans son antre, suintant la transpiration, ne sortant que pour se procurer de quoi fumer, Harold Perrineau (Oz, Zero Dark Thirty, Felon ) en jeunot de la cité, fuyant les emmerdes et courant après les chimères de son passé, son père qui lui est inconnu qui est joué par le fantastique Forest Whitaker ( Ghost Dog, The Shield, Good Morning Vietnam ) qui est absolument fascinant en père déchu tentant de vivre avec son passé obscur et les profondes cicatrices laissées par ses erreurs.

* ouverture des portes 14h30

PAF : Adhérents

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article