Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  Association des Amis de la CCE

Rappel

Afin d'aborder la rentrée dans la bonne humeur nous vous proposons
Mardi 10 septembre 2019 à 14h30*
dans le cadre des "Toiles du 14"
un des films comiques et antiracistes les plus réussis de Mel Brooks
"Le sherif est en prison"
ci-après une interview du réalisateur Gérard Krawczyk 
à propos du film "Le Shérif est prison"

la critique par Marie Colmant

Le truc de Mel Brooks, c'est le pastiche, la parodie, qu'il pousse jusqu'au bout du bout de l'absurde. C'est le cas de ce Blazing Saddles (approximativement, en français, « Les Selles de feu »), relecture très personnelle du genre western. Ce Shérif n'a pas pris une ride. Tout y est formidable, depuis le shérif noir habillé de Gucci, jusqu'à ces Noirs qui travaillent comme des bêtes au chemin de fer et qui entonnent un air de Cole Porter pour se donner du coeur à l'ouvrage, sans oublier ce gouverneur lubrique et passablement incompétent (incarné par Mel Brooks) qui passe son temps le nez entre les seins de sa secrétaire, très déshabillée. Okay, Mel Brooks ne fait pas dans la dentelle, il ne pratique pas l'humour pince-sans-rire, mais qui se plaindrait de la longueur de cette scène de fayots dégustés à la veillée ? Scato ? Oui, oui. Idiot ? Absolument, et revendiqué en plus.
Mais ces cow-boys, et ce monde du Far West qu'il a entrepris de parodier, peut-on soutenir aujourd'hui, sans rire, qu'ils étaient la subtilité même ? De là à en faire de gros beaufs racistes, qui vous lynchent un nègre le temps de compter jusqu'à deux, avec un accent texan à couper au couteau, il n'y a qu'un pas, que Mel Brooks franchit allègrement. On peut imaginer qu'il avait probablement raison à 80 %, disons. 
 
* 14 rue de Paradis, Paris Xème, Ouverture des portes à 14h30, projection à 15h00
PAF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article